Changer des vies
Donner

Rama

Nous avions une belle vie en Syrie avant la guerre. Mon mari était avocat et moi j’enseignais à l’université locale, mais la vie est devenue trop dangereuse. Je quittais la maison chaque jour en disant au revoir, ne sachant pas si j’allais un jour revenir. La vie au Canada nous a apporté la sécurité, mais aussi une nouvelle langue et une nouvelle culture. Nous nous sentions seuls. Heureusement, une agence dans notre quartier nous a aidé à naviguer dans notre nouvelle communauté qui est maintenant notre chez-nous. Aujourd’hui, quand je pense à l’avenir, j’ai de l’espoir.